LACE - TAP (1996-2001)

Project title: LACE - TAP (1996-2001) - Technical Assistance and Promotion of Cross-Border Cooperation
Project starting date: 09-1996
Project end date: 12-2001

La mesure LACE-TAP a été proposée à la Commission Européenne en Mars 1996 par l’ARFE et sa mise en œuvre a commencé en septembre 1996 suivant l’approbation de la Commission. Le projet s’est prolongé jusqu’en 2001.

La mesure a été mise en œuvre en deux temps :

  • La première phase a couvert la période du 1er septembre 1996 au 31 mars 1999.
  • La seconde phase s’est divisée en deux temps :
    • Period A a débuté le 1er avril 1999 et s’est poursuivi jusqu’au 31 mars 2001
    • Period B pour le reste du projet, elle s’est terminée le 31 décembre 2001

       

LACE - TAP concerne l’Assistance Technique et la Promotion de la CT (Technical Assistance and Promotion of Cross-Border Cooperation) aux frontières intérieures et extérieures de l’UE, et en particulier en relation avec l’initiative communautaire Interreg IIA. Elle a pour but d’impliquer davantage les niveaux régional et local ainsi que les partenaires sociaux dans la coopération transfrontalière. Le projet a commencé en septembre 1996 et été conçu pour accompagner Interreg IIA jusqu’à sa fin en 2001. La première étape de la mesure LACE-TAP s’est achevée en décembre 1998.

LACE-TAP est construit sur l’expérience LACE (Linkage, Assistance and Cooperation for the European Border Regions/connection, assistance et coopération pour les régions frontalières européennes) et les projets pilotes qui ont été menés entre1990 et 1995 par l’ARFE, avec le soutien de la Commission européenne. Ce projet pilot a soutenu la coopération transfrontalière dans l’UE et a établi LACE en tant qu’observatoire pour la coopération transfrontalière.

La Commission européenne (DG XVI, actuellement DG REGIO) a soutenu la mesure LACE-TAP avec une subvention prenant en charge les deux-tiers des coûts, des contributions de la part de l’ARFE et des ses régions (trans)frontalières ont couvert les coûts restants.

Quels étaient les objectifs de LACE-TAP?

Jusqu’en 2001, LACE-TAP avait pour but de:

  • Encourager le développement de la coopération transfrontalière dans les régions d’Europe qui n’avaient par la tradition de la CT et augmenter l’intensité de la coopération transfrontalière dans les régions qui avaient cette tradition ;
  • Faciliter la mise en œuvre effective de l’Initiative Communautaire INTEREG IIA en fournissant une assistance technique de niveau Européen aux régions frontalières, aux partenaires sociaux et locaux à travers l’UE et à la Commission européenne.
  • Établir des structures et organisations de coopération transfrontalière

Quelles sont les activités de LACE-TAP?

LACE-TAP a offert une vaste gamme d’instruments et d’activités pour promouvoir et faciliter la coopération transfrontalière. Les projets utilisent principalement ces trois activités :

1) Travail en réseau

Le travail en réseau implique des activités dans lesquelles des praticiens, des experts, des partenaires sociaux régionaux et locaux et d’autres représentants des régions frontalières échangent activement des informations et des expériences à travers l’Union européenne. Ceci inclus les commentaires des régions frontalières concernant les stratégies, les projets, les structures et les problèmes liés à la coopération transfrontalière, ainsi que les informations et avis aux régions frontalières concernant les bonnes pratiques d’un point de vue Européen. Les principaux outils sont :

  • développement et la coordination d’un réseau européen de praticiens liés à Interreg, des experts nationaux/régionaux en matière de régions frontalières européennes ;
  • développement et mise à jour de la base de données des régions frontalières européennes afin de fournir l’infrastructure pour les activités de travail en réseau et de précieux résultats pour le suivi de l’UE ;
  • établissement et exploitation d’un certain nombre de bureaux et d’antennes TAP dans les régions frontalières et à Bruxelles. Ils ont facilité la circulation du flot d’informations de et vers la Commission européenne et de manière générale au niveau européen via l’ARFE. Ils ont servi de système de transmission des rapports importants sur les progrès de la coopération transfrontalière. Ils ont aussi joué un rôle dans les publications pour la dissémination des activités au sein des régions frontalières et au niveau national.

2) Assistance Technique

À travers son assistance technique LACE-TAP a systématisé et cristallisé les bonnes pratiques au niveau de l’UE et transféré du savoir-faire à des groupes de régions frontalières, se concentrant principalement sur ceux bénéficiant d’un statut portant l’objectif 1 et d’autre régions frontalières prioritaires. L’assistance technique a aussi été fournie à la Commission européenne et aux autorités nationales chargées du programme Interreg. Les outils incluent :

  • un Think-Tank afin d’échanger des connaissances scientifiques et de fournir des avis dans le domaine de la coopération transfrontalière. Il a pour but de découvrir de nouveaux besoins et moyens de leur répondre.
  • une équipe technique qui offre une expertise de haute qualité
  • un soutien consultatif afin de fournir le savoir-faire manquant dans certaines catégories de régions frontalières ; entre 15 et 20 régions ont bénéficié de ce soutien.
  • Ateliers, séminaires et conférences s’adressant aux praticiens régionaux et aux experts nationaux et régionaux. Ils ont pour but de transférer du savoir-faire, des informations et des conseils sur les bonnes pratiques de l’UE, à des groupes de régions frontalières. Ils incluent la formation et des ateliers thématiques dans de nombreuses régions frontalières, une conférence internationale annuelle et des séminaires d’examen avec des responsables du secrétariat de la Commission et des auditeurs pour les programmes opérationnels ;
  • Échanges et visites d’étude pour faciliter les contacts directs entre les praticiens des groupes de régions moins avancées et les opérations couronnées de succès.

3) Publications

Des formes variées de publications européennes, dans différentes langues, ont été utilisées afin de sensibiliser sur les problèmes affectant les régions frontalières et de diffuser les bonnes pratiques. Elles incluent :

  • Une version mise à jour du Guide Pratique, comme un document technique complet présentant les avis techniques de référence de l’UE et des réponses pratiques pour les questions de coopération transfrontalière ;
  • un magazine à large diffusion dans toutes les régions frontalières européennes ainsi qu’auprès des institutions européennes/nationales ;
  • des feuilles informatives consacré à des thèmes particuliers (revues sectorielles sur l’aménagement territorial, l’environnement et le tourisme, le développement économique, etc.) et la présentation des projets Interreg, etc.
  • études spéciales, rapports, documents de travail :
    • Vademecum sur la coopération transfrontalière et interrégionale aux frontières extérieures de l’UE, ,
    • Rapport sur le futur d’Interreg,,
    • Gestion des resources financières transfrontalières,
    • Aspects institutionnels de la coopération transfrontalière
    • INTERREG IIIA: Modèles de gestion de programmes
    • L’initiative communautaire INTERREG et les développements futurs

Des informations exhaustives sur le projet LACE-TAP se trouvent dans le Rapport Final.


 
<< back