Greeting message of Karl-Heinz Lambertz, President of AEBR:

Karl-Heinz Lambertz was again elected President of the Association of European Border Regions on the occasion of the General Assembly 2010 in Dundalk. La première année de la nouvelle décennie est en même temps le 40ème anniversaire de la fondation de l’ARFE. Cela est non seulement une raison pour fêter, mais aussi l’occasion pour donner un nouvel élan à notre travail. Je compte sur le soutien de l’ensemble des membres pour qu’à l’avenir l’ARFE puisse travailler d’une manière encore plus efficace au bénéfice des régions frontalières. L’an 2011 est crucial pour la coopération transfrontalière dans l’Union européenne et également en ce qui concerne les actions du Conseil de l’Europe. Cette année les Assemblée générale et Conférence annuelle se sont tenues à Dundalk à la frontière entre l’Irlande et l’Irlande du Nord. Il était impressionnant d’y voir quels effets la coopération transfrontalière des 20 dernières années a eu sur le rapprochement entre les hommes, le développement régional et notamment sur la paix entre ces deux pays. Même si le thème de la Conférence annuelle était « La cohésion territoriale dans un scénario d’après-crise. Le rôle de la coopération transfrontalière. », la crise n’est pas finie et dans certains domaines ce n’est que maintenant que ses effets apparaissent. Dans grand nombre d’Etats membres l’obligation de faire des économies est à l’origine de coupures importantes en matière de services publics et d’investissements. Les régions frontalières sont souvent particulièrement touchées par ces développements, ce qui est dû au grand nombre de navetteurs et d’autres désavantages frontaliers. La conférence annuelle a cependant montré aussi que les régions frontalières ont développé une grande gamme de solutions innovatrices et qu’elles ont pu augmenter leur potentiel de croissance par la coopération. La discussion sur l’avenir de la Cohésion européenne a déjà commencé au début de la période financière 2007-2013 et se trouve depuis lors au centre du travail de l’ARFE. A Dundalk le Commissaire de l’UE Johannes Hahn a dit que les négociations budgétaires quant à la Cohésion territoriale ne seront pas faciles. Pour cela, dans l’actuel contexte économique, il est d’autant plus important que les régions frontalières montrent encore d’avantage quelles sont les prestations de la Coopération territoriale européenne tout en soulignant son importance. Dans ce contexte nous devons montrer en particulier quelle est la valeur ajoutée d’une bonne coopération territoriale européenne quand il s’agit de soutenir et de mettre en œuvre la Stratégie Europe2020. Le Commissaire Hahn a également évoqué à Dundalk que l’ARFE est un partenaire important en ce qui concerne la préparation des futurs programmes. Le travail de l’ARFE doit continuer à se caractériser par des contributions de haute qualité dans le contexte des discussions sur la préparation d’INTERREG V. Pour accomplir cette tâche, l’Association dépend de la participation active et de la longue expérience de ses membres. Quelle sera la suite? Le 5ème Rapport de cohésion publié mi-novembre est une étape importante dans la préparation de la Politique de Cohésion après 2013. Le 16 novembre l’ARFE a eu l’occasion de s’échanger avec la Commission européenne à Bruxelles quant aux recommandations du Rapport. Le Conseil informel des Ministres de la Politique de Cohésion du 22 au 23 novembre à Liège a certainement contribué à l’orientation des futurs programmes. Les propositions relatives au cadre financier sont prévues pour début 2011 et les premiers projets quant aux règlements des fonds structurels sont prévus pour l’été 2011. Il s’agit donc de rester vigilant et de contribuer à la discussion avec des interventions bien réfléchies. Je vous remercie de la confiance accordé à moi et à mes collègues du Comité directeur lors de notre dernière Assemblée générale et je vous souhaite une bonne et heureuse année 2011.

 

Karl-Heinz Lambertz was again elected President of the Association of European Border Regions on the occasion of the General Assembly 2010 in Dundalk.
La première année de la nouvelle décennie est en même temps le 40ème anniversaire de la fondation de l’ARFE. Cela est non seulement une raison pour fêter, mais aussi l’occasion pour donner un nouvel élan à notre travail. Je compte sur le soutien de l’ensemble des membres pour qu’à l’avenir l’ARFE puisse travailler d’une manière encore plus efficace au bénéfice des régions frontalières.

L’an 2011 est crucial pour la coopération transfrontalière dans l’Union européenne et également en ce qui concerne les actions du Conseil de l’Europe.

Cette année les Assemblée générale et Conférence annuelle se sont tenues à Dundalk à la frontière entre l’Irlande et l’Irlande du Nord. Il était impressionnant d’y voir quels effets la coopération transfrontalière des 20 dernières années a eu sur le rapprochement entre les hommes, le développement régional et notamment sur la paix entre ces deux pays.

Même si le thème de la Conférence annuelle était « La cohésion territoriale dans un scénario d’après-crise. Le rôle de la coopération transfrontalière. », la crise n’est pas finie et dans certains domaines ce n’est que maintenant que ses effets apparaissent. Dans grand nombre d’Etats membres l’obligation de faire des économies est à l’origine de coupures importantes en matière de services publics et d’investissements.

Les régions frontalières sont souvent particulièrement touchées par ces développements, ce qui est dû au grand nombre de navetteurs et d’autres désavantages frontaliers. La conférence annuelle a cependant montré aussi que les régions frontalières ont développé une grande gamme de solutions innovatrices et qu’elles ont pu augmenter leur potentiel de croissance par la coopération.

La discussion sur l’avenir de la Cohésion européenne a déjà commencé au début de la période financière 2007-2013 et se trouve depuis lors au centre du travail de l’ARFE.

A Dundalk le Commissaire de l’UE Johannes Hahn a dit que les négociations budgétaires quant à la Cohésion territoriale ne seront pas faciles. Pour cela, dans l’actuel contexte économique, il est d’autant plus important que les régions frontalières montrent encore d’avantage quelles sont les prestations de la Coopération territoriale européenne tout en soulignant son importance. Dans ce contexte nous devons montrer en particulier quelle est la valeur ajoutée d’une bonne coopération territoriale européenne quand il s’agit de soutenir et de mettre en œuvre la Stratégie Europe2020.

Le Commissaire Hahn a également évoqué à Dundalk que l’ARFE est un partenaire important en ce qui concerne la préparation des futurs programmes. Le travail de l’ARFE doit continuer à se caractériser par des contributions de haute qualité dans le contexte des discussions sur la préparation d’INTERREG V. Pour accomplir cette tâche, l’Association dépend de la participation active et de la longue expérience de ses membres.

Quelle sera la suite?
Le 5ème Rapport de cohésion publié mi-novembre est une étape importante dans la préparation de la Politique de Cohésion après 2013. Le 16 novembre l’ARFE a eu l’occasion de s’échanger avec la Commission européenne à Bruxelles quant aux recommandations du Rapport. Le Conseil informel des Ministres de la Politique de Cohésion du 22 au 23 novembre à Liège a certainement contribué à l’orientation des futurs programmes. Les propositions relatives au cadre financier sont prévues pour début 2011 et les premiers projets quant aux règlements des fonds structurels sont prévus pour l’été 2011.

Il s’agit donc de rester vigilant et de contribuer à la discussion avec des interventions bien réfléchies.

Je vous remercie de la confiance accordé à moi et à mes collègues du Comité directeur lors de notre dernière Assemblée générale et je vous souhaite une bonne et heureuse année 2011.


<< back