Le 29 Sommet Iberique (Cimeira/Cumbre Ibérica):



 

Le 29 Sommet hispano-portugaise entre les Gouvernements de l’Espagne et du Portugal— s’est tenu le 29 et 30 mai 2017 à Vila-Real (PT). Les deux cortèges ministériels, dirigés par les Premiers ministres Mariano Rajoy et Antonio Costa, sont arrivés à l'aéroport de Matacán à Salamanque (ES), entraînés par la route jusqu'à Vega Terron où ils ont pris le ferry-boat sur le fleuve Douro jusqu'à Senhora da Ribeira au Portugal. La ville voisine de Vila Real était le hôte de la réunion et des négociations entre les cabinets des deux pays.

Antonio Costa a demandé au Sommet de renforcer la coopération transfrontalière: « La frontière devrait être un point de rencontre, et non une ligne de séparation ». Il twittait: «Nous voulons transformer les régions frontalières en centres d'un grand marché ibérique avec 60 millions de consommateurs».

Pour la première fois, ce sommet a mis l'accent sur une question spécifique: la coopération transfrontalière (CTF) et, surtout ses aspects économiques, environnementaux et de l'infrastructure. Le Portugal et l'Espagne veulent renforcer un espace régional commun, avec sa propre cohérence et un énorme potentiel économique et de modernisation, en raison de sa position centrale dans la péninsule ibérique.

Parmi les conclusions principales, nous tenons à souligner:

  • Leur appréciation du travail mis en œuvre par de nombreuses structures et organisations travaillant dans la CTF sur une base quotidienne, et la proposition de révision du Traité de Valence (signé par les deux Etats en Octobre 2002 pour réglementer la CTF entre les entités territoriales) en vue de la nouvelle réalité de la CTF.
  • Renforcement des stratégies pour une gestion durable de ressources naturelles transfrontalières, tout particulièrement les bassins d'eau.
  • Initier un dialogue efficace pour promouvoir un modèle énergétique durable pour la péninsule ibérique.
  • Coordonner les transports transfrontaliers et les infrastructures de transport dans les deux pays, y compris en particulier la planification conjointe des connexions de proximité transfrontalières.
  • La coopération touristique, promouvant conjointement les moyens de la spiritualité, les parcs naturels et l’ethno-tourisme au Portugal et en Espagne.
  • Échange d’expériences dans l’emploi, la formation professionnelle, la sécurité sociale et de l'économie sociale.
  • Renforcement de la coopération scientifique, technologique et académique.
  • D'autres mesures liées à la sécurité, la protection civile et de la défense.
  • Engagement avec le projet européen et des organisations internationales, avec l'Amérique latine et l’Afrique du Nord. 

 

<< back